PERTURBATEURS ENDOCRINIENS ET MALADIES MENTALES

PERTURBATEURS ENDOCRINIENS ET MALADIES MENTALES

 

I/ Problématique et contexte

 

Depuis le Révolution industrielle, notre QI moyen n’a eu de cesse de croître (effet Flynn). Mais depuis presque 2-3 décennies, celui-ci baisse inexorablement, à raison de 2 points par personne et par décennie. Sachant qu’un QI  moyen équivaut à 100, cet impact est non négligeable.

 

II/ L’iode et la thyroïde

Une des raisons de ce déclin vient du manque d’iode, et tout particulièrement de sa difficile assimilation par la thyroïde. La thyroïde est une glande hormonale qui reçoit de l’iode pour faire fonctionner ses hormones thyroïdiennes, surtout la T4 ou thyroxine C15H11I4NO4. Cette thyroxine, et les autres hormones thyroïdiennes sont responsables du bon fonctionnement du cerveau.

 

Un des exemples l’atteste. Il s’agit d’une maladie mentale nommée crétinisme. Les personnes sujettes à cette maladie ont une petite taille, un fort retard mental, avec un QI inférieur à 35, et une thyroïde enflée. C’est à partie de cette maladie que, au XXème siècle, les chercheurs ont montré le lien entre manque d’iode,  thyroïde et maladies mentales.

 

III/Perturbateurs endocriniens, perturbateurs hormonaux

Mais, alors que le crétinisme est éradiqué, confiné dans des régions enclavées, comment expliquer cette baisse mondiale d’intelligence alors que tout l’incite à augmenter ? C’est alors qu’interviennent les perturbateurs endocriniens, des produits massivement utilisés dans l’industrie actuelle. Connus pour leur activité de dérégulateur des hormones, certains, comme les dérivés du chlore, du brome et u fluor, affectent tout particulièrement la glande thyroïdienne, en se fixant à la place de l’iode grâce à leur structure pratiquement analogue avec ladite iode. Alors, bien qu’il y ait de l’iode, cette dernière ne peut se fixer, la thyroïde étant saturée de perturbateurs. Manquant de cette pièce maîtresse, le processus hormonal de la thyroïde est déréglé, et cela engendre des maladies mentales et une baisse de QI. Ainsi, si lors de la grossesse la mère n’a pas assez d’iode, alors le bébé aura de fortes chances de naître avec des difficultés d’apprentissage, de l’autisme (dont la proportion a été multipliée par 600), voire des TDAH (troubles de l’attention et hyperactivité).

 

IV/ Des perturbateurs (trop) omniprésents

 

Ainsi, l’intelligence humaine est menacée par son œuvre ! Nous pourrions nous dire qu’il suffit de supprimer, d’interdire les perturbateurs endocriniens. Hélas ! La tâche est complexe.

Tout d’abord, ces perturbateurs sont omniprésents. Par exemple, une catégorie de ces composés nocifs forme les CFC, ou chlorofluorocarbones, dérivés du chlore et du fluor. Ceux-ci sont très présents dans l’industrie du froid, les propulseurs, les mousses isolantes et les nettoyants. Un autre composé du chlore forme des pesticides, touchant toutes les régions agricoles du monde ! Et enfin, des composés du brome ont formé des retardateurs de flamme (qui répondent aux doux noms de polybromobiphényle, polybromodiphényléther, hexabromocyclododécane, tétrabromobisphénol A…, le radical –bromo-indiquant la présence de brome) utilisés depuis les années 80 en Californie et qui se mettent à envahir l’Europe. En Californie, ils étaient obligatoires depuis 1975 jusque sur les pyjamas ! Et ce n’est que depuis novembre 2013  ces produits ne sont plus obligatoires là-bas. Cela est d’autant plus alarmant que l’efficacité de ces perturbateurs est fortement contestée.

 

V/ Conclusion

Nous avons vu que cette baisse de QI n’est pas inexorable, et nous pouvons l’arrêter. Ou plutôt devons-nous l’arrêter, car, dans la pratique, cette baisse a de forts impacts économiques, car un point de QI représente 2 % de rentabilité. Avec environ 1 million d’euros produits en moyenne en une vie, la facture économique s’élève 350-450 milliards de dollars pour l’UE, et 400-500 milliards pour les USA. Ces chiffres sont à mettre en comparaison avec le PNB de la France, qui équivaut à près de 2200 milliards d’euros.
 

Écrit par Pierre S ( 3e4)

Publicités

Les volcans

Le Vésuve

 

Le Vésuve est un volcan italien situé en Campanie. Avec son altitude de 1281m, il est à l’origine de destructions massives : Pompéi , Herculanum, Oplontis et Stabies (24 août 79) . Malgré son activité, sa dernière éruption date de 1944. Le Vésuve connaît

des éruptions explosives mais aussi effusives. Sur 8 niveaux de dangerosité, il est classé à 5. Il a entraîné la mort de plus de 16 000 personnes.

15205548324_7f4cb11e5f_b

image tirée de https://c1.staticflickr.com

Par Orianne S. et Sarah G.

 

Les trous noirs

Par Olivier M . ( 6e4)

Introduction :Ce sont les objet les plus mystérieux de l’Univers. Monstres invisibles et dévorants, ce sont aussi les plus terrifiants . Ils président à la naissance des galaxies, au destin de l’Univers tout entier . Personne n’a encore observé de trou noir mais ils n’appartiennent pas pour autant au monde de la science-fiction. Pour les astronomes, ils sont aussi réels que la Lune ou le Soleil

Qu’est ce qu’un trou noir ?

En astrophysique, la physique des astres, un trou noir est un objet céleste si dense que l’intensité de sa « gravité » empêche toute forme de matière ou de lumière de s’en échapper. De tels objets ne peuvent ni émettre, ni diffuser la lumière et sont donc noirs, ce qui en astronomie revient à dire qu’ils sont invisibles. Au centre du trou noir il y a une singularité gravitationnelle (une sphère plus petite qu’un atome où se concentre toute la masse absorbée par le trou noir).

Comment se crée un trou noir?

Les trous noirs sont les objets les plus sombres de l’Univers. Pourtant, la plupart d’entre-eux proviennent d’étoiles qui furent très brillantes. Le secret de ces deux types d’astres est la gravitation. Les étoiles naissent au sein de nuages diffus de gaz et de poussières qui finissent, parfois après des milliards d’années, par s’effondrer sous l’effet de leur propre masse . Mais cet effondrement gravitationnelle ne se poursuit pas indéfiniment jusqu’à former un trou noir.

Comment a été découvert le premier trou noir ?

En 1970, un satellite américain baptisé Uburu a été mis en orbite.Il devait repérer les sources de rayons X. Uburu découvrit une centaine de source de rayons X (pour la plupart des étoiles à neutrons aspirant la matière de leur voisine) Mais Cygnus XI était différent. Sa position coïncidait avec celle d’une très grosse étoile bleue et chaude, environs 30 fois plus massive que le Soleil. Cette étoile tournait autour d’un astre invisible d’environs 10 masses solaires, soit bien davantage que la masse d’une étoile à neutrons. Le doute n’était plus permis: les astronomes venaient de découvrir le premier trou noir.
Comment les voir ?

Plusieurs techniques d’observation indirecte ont été mises au point et permettent d’étudier les phénomènes qu’ils créent. En particulier, la matière absorbée par un trou noir est chauffée à des températures considérables avant d’être « engloutie » et émet une quantité importante de rayons X. Envisagée dès le XVIIIème s., dans le cadre de la mécanique classique (la mécanique classique est une théorie physique qui décrit les mouvements des objets macroscopiques, énormes), la gravitation étant le seul effet pouvant sortir d’un trou noir, une observation quasi-directe de trous noirs a pu être détaillée en février 2016 par le biais de la première observation directe des ondes gravitationnelles.

L’actu du tennis Novembre 2016 : Masters, Nadal forfait et nouveaux n°1 !

Par Clément H.

Cette fin de saison de tennis est particulièrement passionnante car chez les hommes et les femmes, le numéro 1 mondial a changé.

Chez les hommes, le britannique Andy Murray,numéro 1 mondial, a pris le contrôle du monde tennistique et a mis fin à 126 semaines de règne de Novak Djokovic.

Chez les femmes, la germanique Angélique Kerber a pris le trône de Serena Williams, qui a conservé sa place pendant trois ans.

Il y a un dernier tournoi masculin cette année, l’ATP WORLD TOUR FINALS qui concerne les 8 meilleurs joueurs au classement ATP. Rafael Nadal est forfait en raison d’une blessure.

Il y aura un français présent, Gaël Monfils, numéro 7 mondial.

Andy Murray espère briller et remporter pour la première fois le Masters.

Hier, Novak Djokovic a remporté son premier match face au robuste Dominic Thiem. Gaël Monfils s’est incliné face au canadien Milos Raonic. Aujourd’hui, un gros duel nous attend entre Stan Wawrinka

et  Kei Nishikori.

Andy Murray s’est qualifié au contraire de notre français Gaël Monfils, dernier et forfait de sa poule.

Avis sur quelques films

Par Raphaël P.

Humour – Alibi.com :⭐⭐⭐⭐

Greg a fondé une entreprise nommée Alibi.com qui crée tout type d’alibi. Avec Augustin son associé, et Medhi son nouvel employé, ils élaborent des stratagèmes et mises en scène imparables pour couvrir leurs clients. Mais la rencontre de Flo, une jolie blonde qui déteste les hommes qui mentent, va compliquer la vie de Greg, qui commence par lui cacher la vraie nature de son activité. Lors de la présentation aux parents, Greg comprend que Gérard, le père de Flo, est aussi un de leurs clients…

Action – Kong Skull Island:⭐⭐⭐

Un groupe d’explorateurs plus différents les uns que les autres s’aventurent au cœur d’une île inconnue du Pacifique, aussi belle que dangereuse. Ils ne savent pas encore qu’ils viennent de pénétrer sur le territoire de Kong…

Histoire Vraie – Lion:⭐⭐⭐⭐⭐

Une incroyable histoire vraie : à 5 ans, Saroo se retrouve seul dans un train traversant l’Inde qui l’emmène malgré lui à des milliers de kilomètres de sa famille. Perdu, le petit garçon doit apprendre à survivre seul dans l’immense ville de Calcutta. Après des mois d’errance, il est recueilli dans un orphelinat et adopté par un couple d’Australiens.

25 ans plus tard, Saroo est devenu un véritable Australien, mais il pense toujours à sa famille en Inde.

Armé de quelques rares souvenirs et d’une inébranlable détermination, il commence à parcourir des photos satellites sur Google Earth, dans l’espoir de reconnaître son village.

Mais peut-on imaginer retrouver une simple famille dans un pays d’un milliard d’habitants ?

les objets high tech bon marché

Voici une liste

Gants High-Tech- 11€

Ces gants vous permettront de ne plus avoir froid aux mains en téléphonant durant l‘hiver. Il fonctionne grâce à un système bluetooth directement relié à votre téléphone
Vous aurez quand même peut-être l’air un peu bête dans la rue si vous vous baladez comme ça.

gant

photo du site http://www.anticlope.fr/high-tech-et-tendance/288-hi-call-gants-bluetooth.html

Bracelet chargeur- 2€

Si vous êtes un peu tête en l’air et que votre smartphone et à court de batterie achetez vraiment ce bracelet chargeur très peu cher et pratique.

brac
Lentille Grand Angle Pour Selfie -8€
Faites rentrer tout le monde sur vos photos à l’aide de cette lentille grand angle pour selfie, et prenez ainsi des clichés en famille ou entre amis

tel

le ville de demain: une vie meilleure

Cités flottantes, gratte-mer, villes connectées… voici la nouvelle vie !
– Après la vie sur terre la vie sur mer avec cités flottantes, gratte mer que des
projets connectés et écologiques, ce seront des villes durables.
– Plus besoin d’aller faire ses courses, la technologie future le fait pour vous !
– Des imprimantes 3D pour créer les objets qu’il vous faut.
– Des panneaux solaires avec végétation incluse sur des surfaces, espaces
publiques et immeubles.
– Villes connectées pour favoriser l’échange de communication entre les
citoyens.
– Collectes intelligentes des déchets pour éviter les trajets inutiles.
– Un maximum de transports électriques (train, voiture, avion pour moins
polluer).
– Plus de trafic de vélos et de marche à pieds pour moins de pollution.
– La ville de demain favorisera le bien-être de la planète.
Une ville de demain vue par :
Côme, Timothée, Léonard, Romain, classe de 6e4, cours de géographie

Les villes du futur

Les villes de demain seront composées d’île flottante, gratte-mer (gratte-ciel sous la mer). On sera tous connectés (reliés au monde) : on pourra se voir à l’autre bout du monde sur des grands écrans chez soi. Des lunettes pourront prendre en photo l’objet et l’imprimer en réel (grâce à l’imprimante 3D). Les réfrigérateurs seront connectés aux magasins qui livreront directement les aliments manquants (on aura plus besoin de faire les courses). Le »co-working » permettra de ne plus aller au bureau, le co-working facilitera le travail. La nature sera partout, ce sera la priorité, les plantations seront au cœur de la ville. Il y aura des jardins partagés en haut des gratte-ciel. Dans la mer comme sur la terre, la communication sera constante grâce à la ville intelligente. On s’entraidera pour vieillir en paix parce que l’on partage notre argent. La pollution diminuera grâce au changement et à la diversité de la verdure.
Les villes de demain seront mieux pur nous.

Hermine, Romane , Lorena , Ellyna , classe de 6e4, cours de géographie

La ville du futur

La ville de demain ne sera pas dans l’espace, elle sera sur l’eau. En effet, demain, les villes seront des cités flottantes capables de s’auto-gérer. Il y aura des gratte ciel…mais aussi des gratte mer !

Tout sera connecté. Au revoir les bureaux ! Et bonjour le travail chez soi ! Les courses, non merci ! On aura des imprimantes 3D et pour la nourriture notre frigo commandera les aliments tout seul !

Tout (ou presque) sera écologique, les bâtiments généreront eux même leur énergie et seront connectés entre eux. Si un manque d’énergie, les autres lui en donneront ! Il y aura des habitations dans les gares, des immeubles couverts de végétation pour lutter contre le CO2.

Il y aura moins de pollution grâce aux nouveaux moyens de transports et de transports en commun.

Ecrit par Olivier et Thomas, 6e4, cours de géographie

La ville de notre futur

Les villes seront sur l’eau un peu comme des îles avec des gratte-ciel et dans l’eau avec des gratte-mer. L’avenir sera écologique et connecté, on aura des écrans partout dans nos maisons, on n’aura plus besoin de se déplacer à l’autre bout du monde pour retrouver une personne.
Nos maisons intelligentes nous aideront à vivre plus facilement, comme le frigo qui fera la liste des courses et l’enverra lui-même aux magasins. Des imprimantes 3D nous permettront d’avoir des objets tout en restant chez soi. On pourra faire du vélo au-dessus de nos villes, les véhicules électriques iront plus vite, seront plus écologiques et partageables.
Il y aura des espaces verts partout, même sur les toits comme des potagers à partager. Nous n’aurons pas besoin d’aller dans des bureaux pour travailler loin de chez nous car nous aurons des bureaux en commun à proximité de nos logements (co-working). Cette ville sera conçue pour rapprocher les personnes de différents milieux sociaux et de différentes générations. Ce sera le futur.

Écrit par Alizée, Loïse et Lili-Rose.  travail fait en géographie , CLASSE 604